Ce cheesecake est né à Rio… On attendait notre vol à l’aéroport et soudain, une inspiration est venue… (c’est beau hein ?) Vite, j’ai saisi mon cahier et commencé à « dessiner » mon cheesecake, comme je fais à chaque fois que je conçois un entremet. Là je voulais un cheesecake utilisant les saveurs rencontrées et adorées au Brésil… d’abord la noix du Brésil : cette énoooooorme (Pierrick si tu me lis, oui, je trouve ça grand) noix amazonienne croquante et à la saveur si différente des autres noix. Ensuite le citron vert : le classique des cahipirinhas bien sûr ! on retrouve souvent ce fruit dans toutes sortes de confections brésiliennes, notamment une mousse au citron vert absolument délicieuse qu’il faudra que j’essaye de faire…

Enfin, délice parmi les délices et découverte absolue pour moi :

la goyabada. La

goyabada c’est quoi ? Et bien c’est une pâte sucrée faite à partir de pulpe de goyave. Et c’est divin. On s’attendrait à le voir vendu dans des pots de confiture, mais en fait c’est vendu sous forme de grands pains rectangulaires… Je m’en suis ramené un, et je me retiens tous les jours de ne pas juste le manger à la petite cuillère, simplement réchauffé légèrement au micro ondes pour le rendre fondant… miam.

Bref ce cheesecake c’est :

-          Une base biscuitée amandes et noix du Brésil   

-          Une couche de goyabada

-          Une couche de fromage frais parfumée au citron vert

-          Le tout servi avec une gelée au citron vert

CheesecakeBr_silien__7_

Cheesecake noix du brésil, citron vert et goyabada

- moule à charnière de

12 cm

-

Base sablée

1 paquet de biscuits aux amandes (100g)

Amande effilées (1 cs)

3 noix du Brésil

40g de beurre demi-sel

Garniture au fromage

200g de fromage frais type « nature à tartiner » (Leader Price, Franprix) ou Philadelphia

200g de fromage blanc

50g de sucre

Le jus d’un citron vert

2 œufs

Pâte de goyave (environ 50g)

Gelée de citron vert

2 citrons verts

Sucre

2 feuilles de gélatine

Décoration

Noix du Brésil

Tranche de citron vert

Fromage frais

CheesecakeBr_silien__15_

Réalisation

Préparez la base du cheesecake : réduisez les biscuits en poudre au mixeur ou au rouleau à pâtisserie. Torréfiez légèrement les amandes effilées et les noix du Brésil coupées en morceaux. Ajoutez aux miettes de biscuits. Ajoutez le beurre fondu, mélangez bien et tapissez un moule à charnière avec. Le mélange doit former une fine couche qui remonte sur les bords du moule. Entreposez au frais.

Coupez une grande tranche de pâte de goyave et mettez la dans un bol. Passez la légèrement au mlicro ondes pour qu’elle soit un peu fondante et puisse s’étaler facilement. Tapissez en la couche de biscuits et remettez au frais.

Préparez le mélange au fromage : fouettez le nature à tartiner avec le fromage blanc. Ajoutez le sucre, le jus de citron vert et les œufs entiers. Mélangez bien, vérifiez que c’est assez sucré à votre goût (pas trop sucré car la goyabada apportera de la douceur également), et versez le mélange sur la couche de biscuits.

Faites cuire 25 minutes environ dans votre four préchauffé à 180°. Quand le cheesecake est cuit il doit être encore « humide » au centre, c’est normal. Laissez le dans le four éteint le temps qu’il refroidisse et mettez-le au frigo ensuite, pour 24 heures.

Démoulez délicatement et décorez à votre goût : j’ai recouvert le cheesecake de fromage frais pour un aspect plus net sur le dessus, puis saupoudré avec un mélange de biscuits écrasés et de noix du brésil. Une tranche de citron vert pour fignoler et c’est tout !

CheesecakeBr_silien__11_

Conseils

  • Une fois de plus je m’y suis prise le jour même donc je n’ai pas pu attendre les 24h de frais réglementaires… du coup j’ai eu du mal au démoulage mais la texture était idéale !

  • Vous pouvez utiliser les biscuits que vous préférez pour réaliser la base

CheesecakeBr_silien__8_

Verdict

Le meilleur cheesecake que j’ai jamais fait. Je crois aussi que j’ai plutôt mieux maîtrisé la cuisson que d’habitude, ça a joué… Honnêtement c’est aussi celui que j’ai eu le plus de mal à démouler, mais ça valait le coup… d’où aussi le « rafistolage » en colmatant les brèches du démoulage avec une couche de Philadelphia ! Le mâââââle n’y croyait pas trop (pour lui, fromage = salé = « pas sur un gâteau, mais tu es folle ou quoi ??? ») mais au final il a été conquis. Le goût acidulé de citron vert avec la pâte sucrée de goyave, miam, j’en veux encore !

Si vous voulez en voir d’autres :

Cheesecake fond chocolat pistache, fraises et lemon curd

Cheesecake Breizh : sablés Bretons, miel et caramel au beurre salé

CheesecakeBr_silien__10_