Pour clore (il est temps !) le menu de Noël 2009, je vous présente ma première bûche ! Cette année, j’avais envie de tradition et de tenter ce classique des tables de réveillon… En feuilletant à droite à gauche, j’avais eu l’impression que ce n’était peut être pas aussi difficile que ce qu’on pense habituellement… Une génoise à rouler, de la crème avec un parfum au choix et une jolie déco (ça c’est pas mon truc, mais tant pis)

Ne restait donc plus qu’à choisir le parfum – et ça, entre le mâââââle et moi c’est assez simple : chocolat, framboise (vu la saison je n’avais pas trop envie) ou châtaigne ? Noël, l’hiver, tout cela a penché en faveur de la châtaigne.

Allez, c’est parti pour ma première bûche !

B_cheMarrons__22_

Bûche de Noël à la mousse de châtaigne

¤ Génoise

4 œufs (les miens étaient petits, 3 s’ils sont gros)

100g de sucre

150g de farine

2 cs de cacao en poudre non sucré

¤ Sirop

5cl de Whisky

5 cl d’eau

2 cs de sucre

¤ Mousse à la châtaigne

300g de crème de marrons

30cl de crème liquide entière

5 marrons glacés

B_cheMarrons__6_B_cheMarrons__4_

B_cheMarrons__5_B_cheMarrons__7_

Réalisation

Préparez la génoise : Au bain marie, battre les œufs entiers avec le sucre, jusqu’à ce que la masse double de volume et devienne mousseuse. Il faut compter environ 10 minutes. Ajouter ensuite la farine et le cacao avec une spatule, en soulevant pour ne pas écraser la masse.

Versez dans un moule beurré et fariné.

Faites cuire au four à 180° pendant 15 min environ. Démoulez sur un torchon propre (éventuellement parsemé de sucre cristal), découpez aux dimensions souhaitées (j’ai coupé la génoise dans la hauteur et fait 2 petits rectangles pour avoir deux petites bûches), roulez avec le torchon et réserver.

Préparez le sirop : Dans une petite casserole, chauffez le whisky, l’eau et le sucre jusqu’à ébullition. Laissez un peu réduire et réservez.

Préparez la mousse à la châtaigne : Montez la crème liquide très froide en chantilly dans un saladier (lui aussi laissé au frais à l’avance), à l’aide de votre batteur.

Incorporez la crème de marrons à la crème chantilly, délicatement, à l’aide de la maryse, ainsi que les marrons glacés émiettés, réservez.

Montage : Déroulez les génoises. Imbibez avec le sirop au whisky et recouvrez de mousse de marrons. Roulez délicatement, recouvrez la bûche (bords également) avec la même mousse. Remettez au frais, pour au moins 6 heures. 

Décoration : J’ai fait simple (parce que je ne sais pas faire compliqué, hihi) : j’ai décoré une des bûches avec du cacao non sucré et un gros marron glacé, et l’autre avec du sucre glace et des billes de chocolat.

B_cheMarrons__2_

Conseils

  • Roulez la génoise tant qu’elle est encore tiède, sinon elle risque de casser

Verdict

Miam ! Bon, les photos ne leur rendent pas justice, mais on s’est régalés ! Le seul souci, c’est les quantités en fait : c’est assez familial comme dessert finalement (on ne s’est pas mangé une bûche chacun, je vous rassure…) et on a eu beaucoup de restes… bref, on a mangé de la bûche toute la semaine, y’a pire finalement J

B_cheMarrons__9_

B_cheMarrons__18_