Bon, l’ananas s’est fait récapituler sa tête, le soleil brille pas mal, mon basilic en pot n’est toujours pas mort (il fait vraiment fort celui-là, il bat tous les records des précédents spécimens), les ptits zoiseaux – et les grévistes – chantent… Il était temps de se remettre aux fourneaux !

Hier, je me suis réveillée avec une furieuse envie de blinis… Allez savoir pourquoi ! Mais je voulais une recette originale et simple, alors je me suis souvenue d’un truc vu à la télé il y a quelques semaines : un chef qui fabriquait des blinis à partir d’une boîte de maïs en boîte. J’ai essayé de retrouver la recette, mais après moult recherches sur Internet, nada, niete, que dalle. Du coup j’ai improvisé, et voilà ce que ça a donné !

BlinisMa_s2

Blinis au maïs

200g de maïs en boîte

100g de fromage blanc

1 œuf

4cs de farine semi-complète

1cc de levure chimique

2cs de ciboulette hachée

2cs de coriandre hachée

Sel, poivre du moulin

Réalisation

Mixez la moitié du maïs et mélangez-le au fouet avec le fromage blanc, l’œuf entier, la farine et la levure. Ajoutez ensuite les herbes hachées et le reste du maïs. Salez et poivrez. Laissez reposer 30 minutes.

Pour la cuisson : faites fondre un peu de beurre dans une poêle antiadhésive chaude. Formez des petits blinis en prélevant une cuillérée à soupe de pâte et en le déposant dans la poêle. Laissez cuire 2 minutes par face. Dégustez tant que c’est chaud !

Conseils

  • Vous pouvez les cuire à l’avance et ensuite les réchauffer doucement au four (150°)

  • Si la pâte est trop liquide, ajoutez un peu de farine sinon les blinis auront du mal à cuire sans se déliter

  • C’est pratique ces petites choses, ça se déguste à l’apéro, en entrée, et pourquoi pas en plat complet, accompagné d’une petite salade...

Verdict                                                                                                

Alors au début, j’avais prévu de les déguster avec du saumon et une petite sauce fromage blanc – citron – ciboulette… Mais j’ai craqué et je me suis presque tout empiffré direct en sortie de la poêle… C’est maaaaaal !!

Bon, j’ai réussi à en sauver quelques-uns quand même, dont on s’est empiffrés selon le plan initialement prévu…

Je compte bientôt en refaire, en troquant le maïs contre des petits pois, affaire à suivre !

BlinisMa_s1