Mon premier Osso Bucco, c’est chez ma tante, dans le sud que je l’ai goûté. Une véritable révélation ! La viande fondante, les parfums mélangés d’agrumes, de tomate, de persil, de vin blanc, mmmm. Bien des années plus tard, je suis tombée sur cette recette de Marmiton, et j’ai eu envie d’essayer de retrouver ce petit goût d’enfance. Au fil des essais, j’ai modifié quelques trucs en fonction de mes goûts, et ça donne ça.

Bon je vous préviens, ma version photo est particulièrement riche en carottes et champignons, ce qui je pense est bien éloigné de l’osso bucco original, mais je voulais une garniture de légumes abondante, et puis j’adore ça. Et puis je fais ce que je veux !

Ossobucco1

Osso bucco 

- pour 6 personnes gourmandes -

6 tranches d’osso bucco

1 + 4 carottes

8 champignons de Paris

1 oignon

2 gousses d’ail

1 citron (non traité)

1 bouquet de persil

1 boite de tomates pelées en morceaux

2 feuilles de Laurier

1 litre de bouillon (préparé avec 1 bouillon cube)

50cl de vin blanc sec

Farine

Sel, poivre

Huile d’olive

Réalisation

Epluchez l’oignon, l’ail et une des carottes, puis hachez-les finement. Faire revenir dans votre sauteuse avec un peu d’huile d’olive, 5 bonnes minutes. Farinez les tranches d’osso bucco et les faire dorer dans la sauteuse. Déglacez avec le vin blanc et laissez réduire. Ajoutez le laurier, la boîte de tomates et les queues de persil émincées. Ajoutez le bouillon. Salez et poivrez. Laissez mijoter à découvert pendant que vous préparez les légumes : épluchez et coupez les carottes en rondelles assez épaisses, et détaillez les champignons en lamelles après les avoir rincés. Ajoutez le tout dans la cocotte, couvrez, et laissez mijoter à couvert et à feu doux, au moins 2 heures. Moi je le laisse plutôt 4 heures pour que la viande soit bien fondante…

Avant de servir : râpez le citron pour en obtenir le zeste et mélangez le avec le persil haché. Versez le mélange dans la cocotte avec le jus de citron si vous voulez (ça renforce un peu l’acidité, moi j’ai bien aimé).

Préparez la garniture que vous avez choisie (des tagliatelles par exemple) et servez !

Conseils 

  • Au risque de me répéter (on n’est jamais trop prudent) cette recette ne prétend pas être the-original-osso-bucco. C’est juste ma façon de le faire.

  • C’est hyper pratique à servir quand vous avez des invités : tout se prépare à l’avance, et plus ça cuit, meilleur c’est ! D’ailleurs le meilleur, c’est le lendemain, les restes réchauffés…

  • Les tranches d’osso bucco, je les trouve soit chez le boucher, soit chez Picard

  • Pour la garniture, je fais du classique et rapide : des tagliatelles fraiches pas maison, et quand j’ai envie d’épater un peu plus, je les mélange avec des tagliatelles de courgette

  • Pour l’os à moelle : tartinez la moelle sur du bon pain frais et saupoudrez avec une pincée de fleur de sel : miam miam ! Même le mââââle, toujours plein de préjugés avec ce qu’il ne connait pas, a beaucoup aimé !

    Verdict 

    A chaque fois que je le fais ça cartonne ;) Plus sérieusement, ce plat fait partie de mes classiques, je pense que c’est mon plat de viande en sauce préféré.

    Ossobucco2